3 grandes méthodes LEAN qui ont fait leurs preuves

×

Shippr

Devenir livreur

Mon espace client

Besoin de plus d'infos?
Contactez-nous directement

+32 (0) 488 22 68 08

3 grandes méthodes LEAN qui ont fait leurs preuves

By Quentin Goossens
Co-Founder - 12 Juillet 2017

L’une des grandes joies de monter sa start-up est d’assimiler des centaines de nouveaux concepts venant de toutes parts. Penser aux manières de vendre, de produire, d’amener quelque chose de neuf ou même de s’amuser font partie du quotidien. Mais qu’en est-il de “gérer” sa boîte ? C’est là où la subtilité du lean management intervient.

Image

Le lean repose sur plusieurs grandes méthodes qui ont prouvé leur efficacité au fil du temps : les 5S, la VSM et les KPI. Sous ces termes un peu barbares et obscurs, se cachent en fait des concepts relativement simples servant à améliorer la qualité d’un service ou d’un produit en suivant des règles basiques.

Les 5S, représentent les premières lettres de 5 termes japonais : seiri (trier), seiton (ranger), seiso (nettoyer), seiketsu (standardiser et shitsuke (respecter). Ces termes ont pour objectif de prévenir certaines sources d’inefficacité en changeant la mentalité du personnel, autant au niveau du cadrage que de la “production”.

La VSM ou “value stream mapping” est une analyse de la chaîne de valeur, du temps d’écoulement et de production ainsi que des flux physiques. Cette analyse permet de définir une roadmap claire et réaliste afin d’optimiser le travail.

Enfin, les KPI “key performance indicators” sont des indicateurs de performance. Ces critères doivent être distincts en fonction du secteur (nombre de colis renvoyés, temps passé à rouler,…) et être transparents. C’est en analysant ces données que l’on peut détecter un problème et le résoudre plus facilement.

Quel est le lien avec Shippr ?

Le lean management s’adapte extrêmement bien au monde des start-up. D’ailleurs, le Lean Startup renvoie à une approche spécifique liée au lancement d’un produit ou d’un service en réduisant le cycle commercial et en mesurant régulièrement les progrès réalisés. En deux mots, une start-up, avec ses ressources limitées, est un client parfait pour le lean : il est nécessaire de se confronter au marché le plus vite possible afin d’éviter de perdre du temps. Il est indispensable de valider ou invalider nos hypothèses afin de rester productifs et agiles. Via un investissement initial minimal, il faut chercher à concevoir un produit/service qui satisfera au mieux la demande des consommateurs et ce, le plus rapidement possible.

Là où de grosses entreprises peuvent se permettre de bouger lentement et de développer pendant longtemps une nouvelle proposition, une start-up est toujours dans une situation d’urgence. C’est d’ailleurs ce qui leur permet de sentir d’où vient le vent et de proposer beaucoup plus rapidement une idée à même d’intéresser le public.

Le Lean Startup repose sur 5 grandes idées :

  1. Sortir de chez soi. La création d’une entreprise ne se fait pas derrière un bureau, isolé.
  2. Le type de marché définit le type de challenge que va devoir affronter une entreprise.
  3. Il est nécessaire d’aller à la rencontre des vrais clients pour trouver son type de marché.
  4. Prendre en compte les 4 étapes de croissance d’une société : découverte de la clientèle, validation client, création de la clientèle et création de la société.
  5. Il n’existe pas de reproduction linéaire dans le succès d’une startup. L’apprentissage se fait par essais/erreurs.

En savoir plus ? Rendez-nous visite sur www.shippr.be ou suivez-nous sur les réseaux sociaux ! (@ShipprDelivery)

A bientôt,

Quentin & La Shippr Team

Cet article vous a plu ?
Ne ratez pas les prochains !

Rejoignez la communauté de livreurs Shippr

Devenir livreur

à lire aussi:

Image

Qu’est-ce que le “Last Mile Delivery” ?

Image

Lean Management qui es-tu ?

Image

Optez pour la magie de Noël : livrez avec Shippr !

Retour au Blog